Accueil > Uncategorized > Voyage Espagne à moto, J1 : de Montpellier à Berga

Voyage Espagne à moto, J1 : de Montpellier à Berga

Départ dimanche 14h pour un petit roadtrip d’1 semaine en Espagne. Un voyage sans étapes prédéfinies, le choix des routes, des villes, des hébergements se fera au feeling au fur et à mesure de l’avancée du séjour.

La moto n’est pas trop chargée, une sacoche Bagster sur la selle passager et un petit sac à dos pour bibi.

1,5 heure d’autoroute pour descendre en Espagne, le soleil est là mais  le vent de face aussi ce qui rend le trajet pénible.

Rien à signaler excepté une Ferrari noire qui veut jouer un peu, parfait pour briser la monotonie de la route. Le rythme s’accroit un peu pour s’assurer qu’on est sur la même longueur d’onde, puis la voiture accélère franchement jusqu’à la vitesse autorisée (x2), je parviens sans mal à la suivre.

Proche de la frontière près de Perpignan, hélicoptère et Subarus de la gendarmerie qui montent la garde.

Passage du côté espagnol, le temps est couvert vers le Sud (Girona) mais je tourne vers l’Ouest avant, direction Olot / Ripoll / Berga. Bon le temps est aussi nuageux dans cette direction mais il faudra faire avec.

Première pause essence, 1,17 euro le litre de SP95, c’est moins cher qu’en France (et le prix est quasiment  identique sur route comme sur autoroute pas comme en France…), heureusement car des pleins je vais en faire un bon paquet tout au long du voyage (près de deux par jour).
Un(e) pompiste le fait souvent

Arrivé à Berga, il est tard et je décide de m’arrêter ici pour cette première journée. Le choix de l’hébergement se réduit à 2 hôtels, dont un beaucoup trop cher (45 euros la nuit), donc je me rabats sur l’autre à 35 euros la nuit… Le temps que je me pose + douche + change il est encore plus tard, et après la petite balade pour découvrir la ville les restaurants sont fermés sauf un chinois où je vais et qui me donnera mal au bide le lendemain.
berga

Berga c’est pas seulement un petit bled indépendantiste paumé dans les montagnes, le soir c’est aussi le royaume des kékés en 106 tunées qui font des tours dans le centre ville.

Première surprise espagnole, il n’est pas interdit de fumer dans les bars et il n’y a pas d’espace fumeurs / non fumeurs, du coup en général ça pue bien la clope. Moi qui ai prévu le strict minimum en vêtements je sens qu’ils vont vite sentir l’écurie.

Publicités
  1. christian
    3 mai 2010 à 5:57

    je veux bien suivre ton itinéraire car j’avais trip c’est de le faire en scooter 125 satelis krompressor cela donne envie je veux bien partager ton aventure grâce à ton blog cela m’intéresse beaucoup

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :