Accueil > Uncategorized > Voyage Espagne à moto, J2 : de Berga à Saragosse (Zaragoza)

Voyage Espagne à moto, J2 : de Berga à Saragosse (Zaragoza)

Le voyage continue, départ de Berga,  direction Coll de Nargo et Isona. Là se situent des routes que j’ai déjà prises il y a 2 ans avec l’Aprilia RSV. Elles sont tellement bien que c’est un passage obligé pour ce roadtrip.

A partir du Coll de Nargo jusqu’à Tremp (voir la carte), c’est une soixantaine de kilomètres de virages qui serpentent sous le soleil. En 1ère, 2nde ou en 3ème, tout se fait tranquillement de manière fluide, mais le posage de genoux est possible pour les plus turbulents 🙂


Arrivé à Tremp je continue sur les routes de (petite) montagne lorsqu’à un endroit une bonne vingtaine d’aigles ou vautours  tournoient tout près de la route, peut-être un élevage de lapin ?

Mais toutes le bonnes choses ont une fin, après les routes de dingues prises une bonne partie de la journée arrivent les routes les plus pourries. La région au Nord-Est de Saragosse est agricole, les routes sont désepérement droites et parfois défoncées sur plusieurs kilomètres.

La plaine est immense, à gauche des champs, à droite des champs, avec quelques plateaux surélevés, la visibilité est très bonne sur des dizaines de kilomètres. La route est déserte, impossible de rouler doucement là dessus à moins de se tirer une balle. Et désespoir, rouler vite et quelques grosses pointes n’améliorent pas sensiblement les choses…

Le cauchemar prend fin à Saragosse où je suis soulagé d’être arrivé. Je me rends compte que mon antivol a traversé le coffre de la moto et est à l’agonie quelque part dans la nature. Fichtre, ça tombe mal !

Pour me rendre au centre ville je demande « el Centro » aux passants mais manifestement c’est compliqué à comprendre (« el quoi ? el centro ! uuh ? el centro de la ciudad ! Aaaah, el centro ! »).

Mission trouver l’office de tourisme (officinio de tourisma, officio de torismo, officino de tourismus suivant mon humeur 🙂 ), il est dans une espèce de tour médiévale dans le vieux centre, classe. On m’y indique une auberge de jeunesse juste à côté, c’est pas cher et je peux garer la moto dans la cour intérieure, parfait !

La nuit tombe, je me promène un peu, première impression positive il y a un vieux centre piéton comme dans beaucoup de grandes villes, avec quelques monuments historiques. Ne trouvant pas le MacDo je me rabats sur un kebab, ensuite une mousse dans un troquet puis au lit.

La chambre de l’auberge contient 8 lits (4 superposés), le mien est près de la fenêtre et le froid rayonne à l’intérieur : la simple couverture ne suffit pas pour me réchauffer du coup je caille toute la nuit et j’attrape une grosse crève.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :